Abbé Wojciech GRENC


sibret

Que tes oeuvres sont belles! Que tes oeuvres sont grandes !
Seigneur, Seigneur, tu nous combles de joie. Que tes oeuvres sont belles! Que tes oeuvres sont grandes ! Seigneur, Seigneur, tu nous combles de joie.
A 219-1


"Dieu, ne serait-il pas dans le regard de ceux qui s'aiment?



Calendrier

Lu Ma Me Je Ve Sa Di
01 02 03 04 05 06 07
08 09 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30          

<< avril 2019 >>

sibret

266ème Pape de l'Eglise catholique


Son message de la semaine 17


Devant la douleur humaine, Jésus ressent la miséricorde : le cœur de Jésus est miséricordieux. Jésus éprouve de la compassion. Littéralement : Jésus sent ses entrailles frémir. Combien de fois dans les Evangiles rencontrons-nous des réactions de ce genre. Le cœur du Christ incarne et révèle de cœur de Dieu, qui, là où se trouve un homme ou une femme qui souffre, veut sa guérison, sa libération, sa vie en plénitude.

[Audience du 09 août 2017]


www.editionsartege.fr


sibret

Mgr Remy VANCOTTEM
EvĂŞque de NAMUR-LUXEMBOURG


sibret

sibret


345.148 visites
depuis MAI 2011



 
 

Les photos

Chapelle de Mande Sainte Marie
On observe ici dans un enclos parmi les arbres une modeste chapelle abritant une Pieta.

Quelques pierres tombales du XVIIIe et du XIXe siècle en calcaire et en schiste.

A cet endroit se dressait jusqu’en 1893 une église qui, aux temps beaucoup plus anciens, revêtait une grande importance.

Cette petite chapelle se situe près de CHENOGNE. En ce lieu, on honore la Vierge Marie sous l'appellation " Notre Dame des Sept Douleurs."

C’est l’église de Chenogne qui a pris le relais de l’église de Mande Sainte Marie, le site occupé par celle-ci a été soigneusement protégé.

Suite au tiraillement entre Chenogne et les sections de Lavaselle, Mande Ste Marie et Poisson Moulin le transfert de l'Ă©glise se fit vers Chenogne en 1877.

Les matériaux de l'ancienne église de Mande Ste Marie furent partagés entre ces quatre villages au prorata du nombre d'habitants. La construction de la chapelle actuelle date de 1938.


Photo : A.LECOMTE
Commentaires : M.GOURDANGE
 
     
 
     
 
     


 
 
© Webmaster : Secteur pastoral de Vaux-sur-SĂ»re - Tous droits rĂ©servĂ©s